Lucas VERGNETTES Ostéopathe DO, Paris 5e

Parlons d'ostéopathie

Bienvenue au cabinet d'ostéopathie de Lucas VERGNETTES, Ostéopathe.

L'ostéopathie, pour qui, pour quoi?

Publié le

Attention :

  • l’ostéopathe n’est pas un médecin, et ne peut ni diagnostiquer ni traiter une maladie. Il peut participer aux soins en favorisant leur évolution positive.
  • Rappelez vous que toute urgence vitale doit être dans tous les cas examinée par un médecin.
  • Ce document vous est ici proposé pour votre information, il n’est pas contractuel.

Se soigner par l’ostéopathie

Pour prendre votre santé en mains

Une nouvelle façon d’envisager le bien-être :

  • en luttant contre le stress,
  • en éliminant les douleurs,
  • en régularisant son transit intestinal.

L’ostéopathie est une véritable médecine préventive

Une nouvelle façon d’aborder les maladies fonctionnelles :

  • redonner de la mobilité à l’organe déficient
  • agir sur l’innervation de cet organe
  • améliorer sa vascularisation
  • modifier la statique, pour diminuer les pressions et les contraintes

L’ostéopathie est une médecine efficace dans le temps

Une nouvelle façon d’appréhender la douleur :

  • libérer le système articulaire
  • détendre la musculature
  • favoriser la circulation des liquides pour éliminer les toxines
  • équilibrer le système neurovégétatif

L’ostéopathie est une médecine douce…

L’ostéopathe et le nourrisson

L’accouchement est le premier traumatisme que subit l’être humain, lors du passage de sa tête dans le bassin maternel, il reçoit une telle pression que les os du crâne sont obligés de se chevaucher afin d’en réduire quelque peu son diamètre. La plupart du temps, tout rentre dans l’ordre, mais parfois l’enfant ne se remettra que très lentement de cette compression, et c’est là que l’ostéopathie pourra intervenir.

Quels sont les événements qui peuvent impliquer une consultation :

  • Une naissance trop longue, au delà de 8 heures
  • Quand la présentation ne se fait pas correctement (siège, face)
  • Lors d’une naissance avec le cordon autour du cou
  • Lorsque les forceps ont été utilisés
  • En cas de césarienne non prévue en urgence

Quels vont être les signes qui inciteront à consulter :

  • Sa tête est déformée en pain de sucre, une oreille décollée…
  • Votre bébé pleure tout le temps
  • Ses nuits sont difficiles, entrecoupées de pleurs
  • Les régurgitations trop fréquentes
  • Il se cambre et se raidit quand on veut le prendre
  • Il se balance ou se cogne volontairement la tête contre son lit
  • Il a des coliques et semble se tordre de douleur
  • Il n’en finit plus de téter
  • Il tourne toujours la tête du même coté

Le traitement ostéopathique :

Tout d’abord nous examinons son bassin par des pressions douces qui seront en même temps des manoeuvres correctrices si nécessaire, ensuite par une palpation minutieuse de son abdomen, nous stimulons son transit intestinal.

Une fois le bébé habitué à notre contact, nous pourrons sans crainte examiner son crâne et vérifier que toutes ses sutures osseuses sont libres et sans restrictions

Dans nos mains, son petit crâne doit à la fin de la séance nous apparaître symétrique, bien dans l’axe, souple à la palpation ce qui laisse supposer que de nombreuses tensions internes ont disparues.

Les symptômes devraient alors, également, s’atténuer dans les jours qui suivent.

L’ostéopathe et le sportif

La pratique d’un sport ne doit pas engendrer de souffrances, le sport doit être source de bien-être corporel et mental. Mais si le corps n’est pas bien équilibré, s’il présente des dysfonctions, le corps va rapidement mettre ces troubles en évidence.

Si une articulation est mal positionnée, l’excès d’activité va créer une fatigue suivie d’une irritation qui se transformera peu après en inflammation appelée tendinite, parce que très souvent un tendon ou un muscle ne joue plus son rôle habituel ou est gêné.

Pourquoi les articulations sont-elles le plus souvent en cause?

L’os est la charpente, le muscle est celui qui engendre le mouvement de cette charpente

Le muscle, constitué de milliers de fibres, ne sait faire qu’une chose, se contracter. En se contractant, il réduit la distance entre ses deux extrémités attachées sur les os.

Lors d’un travail répétitif, forcé ou vif, le muscle va se contracter intensément puis se relâcher, mais quelque fois une partie de ses fibres resteront contractées, le muscle restera un peu raccourci de quelques millimètres

Ce changement de longueur, même infime, va maintenir déplacés les deux os sur lesquels il est attaché, ceci n’entraîne pas nécessairement de douleurs, toutefois au bout de plusieurs semaines, l’articulation entre les deux os maintenus rapprochés va commencer à travailler dans de mauvaises conditions et la tendinite va peu à peu s’installer.

La recherche de la cause est notre idée directrice :

  • Un choc, un traumatisme peut entraîner un spasme musculaire
  • Une forte émotion peut créer une tension interne perturbatrice
  • Une surcharge de toxines (mauvaise élimination de l’acide lactique) avec des troubles hépatiques
  • Un trouble de la statique entraîne des tensions compensatrices
  • Des dysfonctions du transit intestinal avec des éliminations difficiles

L’ostéopathie du sportif ne s’intéresse pas qu’aux articulations.

L’ostéopathie et le bien-être, à tout âge

Les réactions du corps face à son environnement :

La vie sociale et les confrontations quotidiennes avec une autorité supérieure engendrent des tensions et des énervements qui vont s’inscrire dans nos tissus, certaines zones telles que la nuque ou les lombaires (bas du dos) seront plus réactives. Les excès créent des spasmes perturbant la statique vertébrale, causant des douleurs dans le dos ou les membres.

Les réactions en relation avec l’alimentation et la pollution :

Nos viscères absorbent les apports nutritifs quotidiens, mais l’excès de certains aliments ou l’absorption de produits chimiques et toxiques vont avec le temps perturber notre transit intestinal et réduire l’élimination des déchets, perturbant le système immunitaire en l’affaiblissant et permettant le développement d’états de fatigue favorisant les proliférations microbiennes.

Les réactions du corps face aux chocs physiques et psychiques :

Nos hémisphères cérébraux et le cervelet sont séparés par des membranes cloisonnantes verticales et horizontales qui agissent sur les os du crâne comme des ligaments de soutien. Dés qu’une émotion forte, un traumatisme ou une peur violente vient ébranler un individu, le corps à une réaction de défense et de rétraction de ces tissus. Cet état de tension physique va avoir tendance à entraîner une rigidité crânienne et vertébrale qui diminue la circulation liquidienne et crée tous sortes de troubles, notamment hormonaux et psychiques

L’ostéopathe est un mécanicien du corps :

Une séance d’ostéopathie est une occasion de mieux connaître votre corps. En prenant conscience de l’interdépendance de toutes les parties du corps, l’on peut mieux reconnaître les symptômes annonciateurs de l’installation d’un trouble plus important. L’ostéopathe investigue les trois systèmes essentiels que ses mains peuvent palper : ostéo-articulaire, digestif, et crânien. Ainsi il va travailler sur plusieurs niveaux de la pathologie avant même que celle-ci ne soit installée. Comme tout bon mécanicien, il effectue un réglage minutieux, de temps en temps, vous permet de retrouver un équilibre favorable à une vie sans ennuis.

C’est un mécanicien qui vous maintient en bonne santé.

Troubles les plus fréquemment améliorés par l’ostéopathie

(par ordre alphabétique)

  • Anxiété, angoisse
  • Apnée du sommeil
  • Céphalées, migraines
  • Constipation, diarrhées
  • Coup du lapin (complications telles que fatigue, raideur cervicale…)
  • Crampes musculaires
  • Cystite
  • Douleurs articulaires (épaule, genou…)
  • Douleurs cervicales, dorsales, lombaires
  • Dyskinésie biliaire
  • Dysménorrhées, aménorrhées
  • Entorses, séquelles de luxation
  • Epicondylite
  • Epine calcanéenne
  • Hallux valgus
  • Hémorroïdes
  • Insomnies
  • Lumbago
  • Névralgie cervico-brachiale
  • Névralgie intercostale
  • Otite
  • Périarthrite scapulo-humérale
  • Ronflement nocturne
  • Sciatique
  • Sinusite et rhinite chronique
  • Tachycardie
  • Tendinites
  • Torticolis
  • Vertiges
  • Zona (douleurs résiduelles)

Liens vers d’autres articles :
Comment trouver un ostéopathe?
Mon cursus de formation